Fatigue et épuisement : seriez-vous déshydratés ?  | FloraMedicina

L’arrivée des temps froids vient avec son lot de défis pour notre corps et notre esprit. Épuisement saisonnier, affaiblissement du système immunitaire, manque de motivation ou difficultés de concentration peuvent survenir à l’approche de l’hiver.

Pour se préparer à la saison froide et la traverser avec plus de vitalité, il suffirait peut-être de revenir à la source : littéralement. Boire de l’eau est un geste simple et gratuit à la portée de tous. Avant de soigner les symptômes d’une fatigue chronique ou saisonnière avec des remèdes plus complexes, il peut s’avérer sage de commencer par établir une base solide en retrouvant une hydratation adéquate.

 

Nous sommes souvent plus déshydratés en hiver qu'en été

photo-1572771006277-8a0741007a40Au cœur des mois chauds de l’été, il est simple de se rappeler de s’hydrater. Peu d’entre nous savent que c’est souvent en plein hiver que la déshydratation est la plus importante. Étonnant? C’est parce que le froid coupe notre envie de boire de l’eau, alors que les besoins en eau du corps restent élevés.

En hiver, l’air est plus sec à l’extérieur et à l’intérieur de nos maisons. La sécheresse de l’air entraîne une perte d’eau importante par la peau et les muqueuses, notamment la muqueuse des voies respiratoires. Cet assèchement les rend d’ailleurs plus vulnérables aux infections.

D’un autre côté, le corps a besoin de beaucoup d’eau, même en hiver. Il doit produire plus de mucus pour protéger les muqueuses du froid et de la sécheresse, ainsi que s’activer à maintenir notre température corporelle suffisamment élevée. 

En bref, lors de la saison froide, nos besoins en eau augmentent, alors que notre tendance à nous hydrater, quant à elle, diminue. Il faut également prendre en compte que les aliments que nous mangeons en hiver sont eux-mêmes généralement moins frais et contiennent donc moins d’eau.  Il est alors essentiel de faire un effort particulier pour conserver un bon niveau d’hydratation.  

 

Boire de l'eau chaude (et seulement de l'eau !) 

kelly-sikkema-Habx5tcthEM-unsplashIl est vrai que boire de l’eau fraîche peut avoir un effet refroidissant sur notre corps, ce qui expliquerait notre réticence à en consommer durant l’hiver. La solution est simple : il suffit de prendre l’habitude de boire de l’eau chaude, ce qui aura comme effet de nous tenir hydratés tout en nous réchauffant.

Cafés, thés, jus et même tisanes n’auront pas les mêmes propriétés hydratantes que l’eau pure. Il est donc conseillé de boire 1,5 litre d’eau par jour afin de profiter des bénéfices d’une hydratation adéquate, et ce, en plus des autres apports liquides.

 

« Les bienfaits de l'eau ainsi les astuces pour réussir à l'intégrer à son quotidien sont vus en détails dans le cours Fondements de la santé. »

 

Si vous avez soif, il est déjà trop tard

johnny-mcclung-uDM99xirqI4-unsplashLorsque nous ressentons les premiers symptômes de la soif, c’est souvent signe que nous sommes déjà déshydratés à l’échelle cellulaire. C’est pourquoi il ne faut pas attendre d’avoir soif pour boire de l’eau. 

On entend couramment parler des stress émotionnels liés aux situations de la vie courante, mais on minimise l’impact de stress plus silencieux comme celui de la déshydratation chronique. Lorsqu’on est chroniquement déshydratés, on ne ressent plus la soif. Cette réalité tend à s’aggraver avec l’âge. Il est alors important de développer le réflexe de s’hydrater à intervalles réguliers au cours de la journée.

 

Retrouvez le charme discret de l'eau 

photo-1538300342682-cf57afb97285Finalement, il s’agit surtout d’apprendre à retrouver le simple bonheur de boire de l’eau. Que ce soit en choisissant un contenant agréable, en établissant un rituel autour des moments où l’on s’hydrate (par exemple, en buvant un grand verre d’eau au réveil) ou en privilégiant une eau de qualité (provenant d’une source ou ayant été filtrée), l’hydratation peut redevenir synonyme de plaisir.

Quoi de mieux qu’un élément vital pour retrouver notre vitalité ? Faites-en l'essai : tentez de boire 1,5 litre d’eau par jour pendant deux semaines et observez-en les effets sur votre niveau d’énergie et votre capacité de concentration. Il est presque assuré que vous remarquerez un changement positif et qu’une bonne hydratation vous apportera un sentiment global de bien-être.

Apprendre à connaître l’eau, c’est revenir aux fondements de notre corps et de la vie. Chaque gorgée transporte la mémoire des souterrains, montagnes, nuages et gouttes de pluie qui l’auront menée jusqu’à vos lèvres. L’eau nous enseigne la fluidité.

En écrivant ces quelques lignes, j’ai moi-même pu constater l’irrésistible appel de cette molécule si particulière. Il suffit de penser à s’hydrater pour que notre corps nous demande de revenir, tout naturellement, à la source : en été comme en hiver.

 

illustration_6

 

Recevez nos prochains conseils, articles et guides pour découvrir les plantes médicinales en vous abonnant à notre infolettre.
 
Je m'inscris